Pirate Editions

Click here for the english version of this text
Les plans de l’imprimerie sur MECA.LAND

Qu’est-ce que ce projet ?

Pirate Editions est la première maison d’édition décentralisée et dématérialisée.

[(presses, imprimantes, logiciels, tutoriels) photo illustrant ça]

Nous fournissons les outils nécessaires à l’impression de livres ainsi que les fichiers des éditions produites par la communauté à partir d’œuvres originales ou de classiques numérisés.

Les fichiers sont dans un format standard (pdf) et sont distribués sur thepiratebay, chacun peut donc produire ses propres livres, pour les lire ou pour les vendre dans sa communauté, sans limitations par des agents extérieurs (éditeur restrictif, DRM, lois, …).

Un professeur de lettre voulant faire étudier un livre à sa classe n’aura pas besoin d’acheter 20 copies d’un livre imprimé en Chine: les livres seront imprimés sur place, à l’école et à la demande. Pas besoin de gérer de stocks en prévision chez le libraire, d’attendre une livraison incertaine, tout est instantané et connecté.

Chacun peut aussi créer ses propres éditions adaptées à ses besoins, comme des livres avec des grands caractères pour les plus jeunes de tous les âges !

Pourquoi ?

La numérisation a permis de diffuser massivement les œuvres de l’esprit, bien plus que l’avaient auparavant le langage oral, écrit ou l’impression.

C’est flagrant: on peut aujourd’hui stocker une bibliothèque dans un téléphone, une liseuse ou une simple carte SD.

À cette disponibilité massive s’oppose un manque de mesure, on a pas conscience de la quantité de données que l’on stocke. Re-matérialiser le savoir permet de le rendre tangible et de le partager dans sa dimension physique avec ses proches.

Le support papier est donc loin d’être désuet: il permet d’avoir conscience du volume à lire, ne dépend pas d’une source en énergie, est exempt de tout temps de chargement, ne dépend pas d’une machine pour y accéder, peut faire un cadeau très sympathique et a fait ses preuves dans sa capacité à retenir l’information sur le long terme.

Il y a bien une chose qui est obsolète dans l’environnement du livre: les éditeurs.

L’édition (et par conséquent l’imprimerie) est une industrie corrompue, austère, délocalisable et délocalisée là où elle devrait être agréable et créatrice de lien social local.

De plus, étant détenue dans les mains de quelques acteurs iniques assez réfractaires à répondre aux besoins des lecteurs, et peureux de voir amazon prendre leur place en monopole, il devient important de prendre le contrôle sur les presses (qui ont d’ailleurs, toujours été un enjeu de pouvoir).

Dans l’état actuel des choses, nombre de nanars sont publiés en masse là où de petits auteurs ne réussissent pas à publier leur livre.

Des papiers de mauvaise qualité sont utilisés pour les pages où la couverture là où le lectorat réclame du carton rigide et épais et des pages plus épaisses que celles d’un annuaire.

Certaines idées politiques sont poussées au détriment d’autres amenant à des conclusions contradictoires et qui finissent passées au silence.

Il est donc important pour nous tous de pouvoir imprimer. Nous pouvons déjà lire et écrire, à nous la publication ! Chacun doit pouvoir être lu au delà de la simple édition numérique.

Surtout qu’actuellement, les imprimantes sont très présentes et les technologies d’impression numérique sont assez matures. Il ne manque plus qu’un élément:
une suite logicielle mettant le livre relié à la portée de tous.

C’est pas un peu illégal tout ça ?

Ça l’est, enfin je pense que ça va pas trop plaire à nos amis les galligraseuil, simplement le fait de partager les plans d’une usine à livres ne fait pas de moi un délinquant que je sache. Le gars qui a inventé la photocopieuse n’a pas été inquiété, il en est de même ici, la responsabilité de délits éventuels repose sur une masse indéterminée et indéterminable d’individus qui partageraient malencontrueusement des livres protégés par un droit d’auteur (d’éditeur?).

De toutes façons nous faisons celà pour le bien commun.

Il existe des lois injustes : consentirons-nous à leur obéir ? Tenterons-nous de les amender en leur obéissant jusqu’à ce que nous soyons arrivés à nos fins
ou les transgresserons-nous tout de suite ?

Henry David Thoreau

 

 

[vid de bayart histoire des internet+liste d’auteurs ok avec l’idée]

Comment on s’y prend ?

Le but de ce projet est de couvrir tout le cycle de vie du livre:

de l’écriture des manuscrits numériques (ou de la numérisation) à la mise en page à l’impression à la reliure à la distribution en première et seconde main au recyclage du papier (faire un gif)

Les plans des machines et les logiciels sont ici: https://meca.land/pirated

Une carte des membres du projet est disponible ici car on avance mieux à plusieurs:

Le tag thepiratebay est ici:

Le forum enfin est là:

Nous avons aussi un IRC, un discord et un mumble qui sont ici:

Les éditeurs se la jouent pute: https://fr.wikipedia.org/wiki/Copillage

Les imprimeurs sont hors de prix: https://www.helenesoula.fr/prix-pour-faire-imprimer-un-livre/

 

https://www.kopimi.com/