La cascade

Amstrad PPC640

If you're looking for the system floppies, see this link, I won't try to force you to read the whole adventure. (please contact me if the link is dead)

Si vous voulez les fichiers des disquettes, je ne vous impose pas la lecture de ce billet, les voici:

https://web.archive.org/web/20160414152300/http://amstrad.cpc.free.fr/amstrad/download/ppcdisks.zip

(merci de me prévenir si le lien est mort)

Le commencement

Il y a presque 10 ans je trouvai un amstrad PPC640 à un prix correct (40€ si je me souviens bien, ce n'est pas l'affaire du siècle, surtout pour l'époque, mais je voulais cette machine iconique pour aller avec le CPC464 que j'avais eu à 10€ et le 6128 que j'avais échangé contre des chargeurs de téléphone).

Ces machines m'ont toujours frustré car très limitées, il est très difficile d'exporter les données de ces PC vers un PC moderne. La seule chose qui marche dessus sont les jeux et c'est vite chiant quand on a grandi.

https://www.youtube.com/watch?v=NTgeR0LXgZw

D'ailleurs il est assez amusant de voir dans cette publicité qu'à l'époque on pouvait faire beaucoup plus de choses avec un minitel (commander un lesdits ordinateurs) qu'avec un ordi: un CPC464 en réseau, c'est impossible !

Alors que le PPC a (presque) tout pour plaire:

il manque juste:

Il en reste que cette machine a un certain charme et je l'ai ressortie de la cave il y a quelques jours. (en fait j'avais besoin de lire une vieille disquette 720ko mais c'est une histoire pour un autre jour)

L'ordinateur s'allume toujours, la pile de l'horloge est toujours aussi HS (je n'ai pas le courage de démonter la bête juste pour mettre le PC à l'heure) et il me demande les disquettes de démarrage (eh oui ! Pas de disque dur ça veut dire ça aussi.)

EDIT : apparemment l'énergie est fournie par les piles 1.5V pour l'utilisation nomade, je vais m'empresser de remplacer ça par des batteries lithium, cool pas besoin de démonter la bête !

https://www.seasip.info/AmstradXT/ppctech/section1.html#1.9

Les disquettes système

Le premier défi est que je n'ai plus les disquettes, j'en avais gravé à l'époque (~2012) et impossible de mettre la main dessus ni sur les fichiers source, j'ai donc cherché pendant quelques heures les fichiers sur internet et impossible de mettre la main dessus.

Je finis par tomber sur un topic canardPC qui donne un lien mort, que je retrouve avec archive.org:

https://forum.canardpc.com/threads/99720-OS-Amstrad-PPC-640
http://amstrad.cpc.free.fr/article.php?sid=18

https://web.archive.org/web/20160307202208/http://amstrad.cpc.free.fr/article.php?sid=18

Lien direct vers les disquettes: https://web.archive.org/web/20160414152300/http://amstrad.cpc.free.fr/amstrad/download/ppcdisks.zip

J'ai aussi contacté MO5.COM pour voir si ils ont la Version Française de ces disquettes.

Je m'empresse donc d'installer une petite machine sous xp, je modifie vite fait des disquettes HD (haute densité) 1.44Mo en DD (double densité) 720Ko

Voir mon tutoriel sur cette opération de formatage

Les points importants:

De préférence il faut utiliser des disquettes neuves non formatées (ou passer un démagnétiseur dessus avant conversion)

Il faut couvrir l'orifice de droite (celui où le côté est biseauté), l'orifice de gauche est la protection contre la réécriture accidentelle, il y a souvent une glissière déjà présente de ce côté pour la protection contre l'écriture.

De préférence utiliser du ruban d'électricien "shaterton" noir car certains lecteurs de disquette récents ont un capteur optique et non mécanique.

la commande sous DOS ou windows (cmd.exe) est

FORMAT A: /T:80 /N:9

(certains lecteurs peuvent être incompatibles, en particulier les lecteurs USB, si besoin je peux fournir des disquettes)

Ensuite nous allons copier la première disquette vers une disquette vierge et fraîchement formatée:

FDCOPY PPCDISK1.CFI A:

Puis avec une seconde disquette nous allons faire (étape optionelle et inutile pour un PPC512):

FDCOPY PPCDISK2.CFI A:

La barrière de la langue

La première disquette contient DOS et un petit programme de bureautique "ORG".
La seconde disquette contient commander II, un logiciel de communication série dont nous allons parler plus tard.

Lors du démarrage on remarquera que le clavier est en version US, je ne vais pas altérer les fichiers que je mirror donc pour changer la langue, la commande est

KEYB FR

(ou DE, UK...)

Le système est dos, les commandes usuelles sont donc
CD: Change Directory
DIR: équivalent de LS (lister les fichiers)
pour lancer un executable comme ORG, il suffit de taper son nom puis entrée
ORG

La batterie

Ce monstre de pc (((portable))) était alimenté par 10 piles 1.5V C-cell (ou LR14). Ces 10 piles lui donnaient une autonomie d'une à deux heures. Vive l'écologie et l'économie.

Au prix actuel de ces piles, une heure d'utilisation mode nomade coûterait 8€.

10x1.5V = 15V, je compte utiliser des batteries 18650 en remplacement, il va être dur de caler 3.7x4 = 14.4V ainsi que le circuit de charge dans l'emplacement des piles, je vais donc utiliser un boost converter pour alimenter la machine à partir d'une seule batterie.

Mesurer la consommation en mode nomade.

Courbe de décharge des alkalines datasheet

Amstrad vendait aussi un adaptateur allume cigare, voilà le schéma.

La souris

Le PC est équippé d'un port série, mais évidemment il n'utilise pas la prise DB9 standard, nous allons devoir fabriquer un adaptateur.

L'écran

Le réseau

Les joysticks